Genève, 10 avril 2018 – Plus de 170 millions de personnes vulnérables ont bénéficié en 2016 des services de santé fournis par les volontaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, comme le révèle aujourd’hui un nouveau rapport.

Le rapport Tout le monde compte, publié par la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Fédération internationale), souligne aussi qu’en 2016, les volontaires sont venus en aide à près de 50 millions de personnes partout dans le monde au travers d’interventions en cas de catastrophe et de programmes de relèvement, et ont formé plus de 11 millions de personnes aux premiers secours et aux gestes qui sauvent.

« Les données montrent que, chaque jour, les volontaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dispensent des services de santé formels aux communautés vulnérables partout dans le monde », affirme le secrétaire général de la Fédération internationale, Elhadj As Sy.

« Pour ne citer qu’un exemple, en 2016, les volontaires du Croissant-Rouge de Somalie œuvrant dans le domaine de la santé ont apporté un soutien à près de 5,4 millions de personnes, soit plus d’un tiers de la population du pays, ce qui constitue une couverture exceptionnelle compte tenu du caractère largement nomade de nombreuses communautés. »

Le rapport rassemble des données provenant des 190 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge du monde. Il analyse des tendances humanitaires et sociales, tels que le volontariat spontané, la façon dont le nombre de volontaires augmente puis se stabilise après une catastrophe majeure et l’influence de facteurs sociodémographiques, comme la taille de la population et l’Indice de développement humain, sur les indicateurs des Sociétés nationales mesurés « par million de personnes ».

« Les données présentées dans ce rapport montrent aussi comment la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge évoluent pour répondre aux besoins émergents et croissants », explique M. Sy. « Nous avons placé l’intégration sociale et l’établissement d’une culture de non-violence et de paix au rang de nos priorités, atteignant 16,3 millions de personnes en 2016 par le biais des activités conduites dans ces domaines. Nous avons aussi étendu nos programmes de transferts monétaires, offrant à 2 millions de personnes en détresse la possibilité de choisir pour elles-mêmes et d’être autonomes. »

Les chiffres de 2016 sont issus d’une base de données sur cinq ans des activités humanitaires menées par la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge au niveau mondial, qui est accessible librement ici pour téléchargement et analyse.

« Le réseau de la Fédération internationale a une portée mondiale, car l’action locale que nous déployons sur le terrain dans 190 pays sauve des vies chaque jour », ajoute M. Sy.

Note aux rédacteurs : en 2010, la Fédération internationale a créé un système de compte rendu des performances baptisé Base de données et système compte rendu à l’échelle de la Fédération (FDRS) pour collecter auprès de toutes les Sociétés nationales membres des données relatives à un ensemble d’indicateurs clés. Deux ans plus tard, à l’issue d’une période de mise à l’essai couronnée de succès, 100 % des Sociétés nationales membres faisaient rapport sur au moins un indicateur et 77 %, sur tous les indicateurs.

L’édition 2018 du rapport Tout le monde compte présente les données que les Sociétés nationales ont communiquées au FDRS concernant leurs activités en 2016, ainsi qu’une analyse des données disponibles pour la période allant de 2012 à 2016.

Related content

Le rapport est disponible en version française sur cette page.

Media contacts

À Genève
Laura Ngo-Fontaine
+41 79 570 44 18
laura.ngofontaine@ifrc.org

Alison Freebairn
+41 79 251 93 33
alison.freebairn@ifrc.org

À Nairobi
Euloge Ishimwe
+254 731 688 613
euloge.ishimwe@ifrc.org

Metadata
National Society
Country
Themes