Déclaration conjointe

Personne ne semble savoir combien de muscles nous utilisons pour sourire. Certaines sources indiquent qu’il en faudrait 17, et d’autres avancent que nous en utilisons une douzaine. Selon la rumeur, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en utiliserait 7 milliards, soit autant d’esprits et de muscles travailleurs que rassemblent les plus de 12 millions d’employés et de volontaires du Mouvement.

Chaque jour, ils travaillent aux côtés de personnes touchées par une crise, la guerre ou une catastrophe, qui traversent les pires moments de leur vie. Ce sont les premiers intervenants et les premiers ambassadeurs du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Si la force et la portée de notre réseau mondial vont grandissantes, c’est grâce à des gens comme eux. Dans les régions dangereuses et instables du monde, des acteurs humanitaires neutres, indépendants et impartiaux sont les mieux placés pour atteindre ceux qui en ont le plus besoin. Si un jour nous sommes en mesure d’affirmer que nous sommes vraiment présents partout, pour tous, ce sera grâce à eux.

À l’occasion de la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous voulons les remercier pour leur travail et leur engagement, et rappeler que nous leur en sommes redevables.
Ils ne font pas un travail facile. Aujourd’hui, les humanitaires sont plus que jamais la cible de menaces et d’attaques. Chaque année, malheureusement, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge perdent des employés et des volontaires. Chaque année, nous sommes hantés par le vide qu’ils laissent derrière eux et par les mots de remerciement que nous ne pourrons jamais leur adresser.

Pour autant, les employés et les volontaires de notre Mouvement ne baissent pas les bras. Ils œuvrent dans des situations de crise de plus en plus longues, dont les dynamiques sont particulièrement complexes. Ils savent que les personnes auxquelles ils viennent en aide ne connaîtront pas deux mois difficiles, mais bien plusieurs années. Quand bien même, ils sont à leurs côtés. Ils sont présents de la phase des secours d’urgence à celles du relèvement et du renforcement de la résilience.
Ils sont présents au Zimbabwe, où ils forment les agriculteurs à la culture en trou de serrure, un système qui permet aux récoltes de résister à des conditions extrêmes telles que des sécheresses ou des inondations. Ils sont présents au Bangladesh, où ils fournissent aux femmes et aux filles des lampes torches à énergie solaire, des vêtements adaptés à la culture du pays et des produits hygiéniques, pour éviter qu’elles ne se retrouvent isolées, y compris pendant la menstruation. Ils sont présents au Costa Rica, où ils forment des chiens au sauvetage de personnes qui sont prisonnières d’un bâtiment effondré ou qui ont été emportées par un glissement de terrain. Ils sont présents en Syrie, où, après maintes tentatives, un convoi de 46 camions transportant des milliers de colis de nourriture et d’articles médicaux a enfin pu atteindre les populations civiles de la Ghouta orientale. Ils sont présents à Gaza, où ils atténuent les effets des pannes de courant en fournissant aux personnes touchées des batteries portables pour recharger leurs téléphones mobiles et des éclairages de secours.

Ces histoires sont pleines d’innovation et d’originalité. Elles sont également la preuve que le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge travaille d’arrache-pied pour placer les individus au centre de l’action humanitaire. Nos employés et nos volontaires aident les communautés à devenir des agents de leur propre relèvement et de leur propre résilience. Ils mettent leur expérience à la disposition des communautés afin qu’elles puissent se renforcer à long terme.

De bien des manières, ils œuvrent à ce que les communautés n’aient, à terme, plus besoin d’eux. C’est bien ce genre d’altruisme que nous chérissons : cette passion que partagent ces personnes si différentes et qui rend notre Mouvement si spécial. À ceux qui pensent que l’humanité est morte : voyez les 12 millions d’exemples qui prouvent que vous avez tort.

Et cela mérite assurément un sourire.

Merci.

Francesco Rocca,
Président de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Peter Maurer,
Président du Comité international de la Croix-Rouge

Related content
Media contacts

Matthew Cochrane, +41 79 251 80 39, matthew.cochrane@ifrc.org, @mahatmat

Metadata
National Society
Country
Themes